La Lunaison du 1er janvier 2014

Une Lunaison très forte qui commence le premier jour de l’année à 10° 57 du Capricorne dont le 11ème degré sabian nous dit :

« Des faisans s’ébattent dans le bois d’un château »

Dominante : L’essor de valeurs aristocratiques aux plans biologique et culturel

 

 

Lunaison du 1er janvier 2014  –  11h 15 TU  —  12h 15 en France

 

Il s’agit d’une Lunaison dans l’énergie du Capricorne

un signe de Terre, cardinal, yin.

Lunaison  pile sur Pluton

Avec un Grand Carré cardinal

(excès de signes cardinaux)

qui relie toutes les planètes

sauf Vénus, Saturne et Neptune

 

 

Le Capricorne marque le début de l’hiver. Il commence au moment où le jour est le plus court, où la nuit est la plus longue, au solstice d’hiver. La nature est figée dans l’immobilisme, avec des terres gelées qui représentent l’engourdissement.

En mythologie on retrouve le dieu Pan, fils de Mercure. Ce dieu des bergers et des chevriers, mi-homme, mi-chèvre, était laid mais excellent musicien.

 

Le Capricorne est représenté par un animal qui a la tête et les cornes d’une chèvre : c’est tout le symbole de cet animal qui met sa persévérance à escalader une montagne pour en atteindre le sommet. Le Capricorne cherche à s’élever dans l’existence, lentement, prudemment, mais sûrement. C’est ainsi le signe de la responsabilité, du devoir et de l’organisation, de la patience et de la persévérance.

Mais, en référence à l’hiver, c’est aussi le signe de la froideur, de la réserve, du repli sur soi, du refoulement parfois.

C’est aussi en astrologie politique, le signe de l’administration et des autorités sociales.

Une Nouvelle Lune …. un 1er janvier ! …

qui va colorer toute l’année à venir.

 

Soleil/Lune, Mercure, Vénus et Pluton en Capricorne !

Les deux luminaires et 3 planètes entre 11° et 27°.

Vénus et Mercure emportent déjà le message de ce Pluton en Capricorne. Mais un message probablement bien lourd puisque l’un et l’autre ont besoin de revenir sur leurs pas : Vénus rétrograde déjà depuis le 21 décembre ; Mercure aura à peine atteint les Poissons qu’il reviendra faire un tour en Verseau.

 

Une Lunaison pile sur Pluton

au carré de Mars / au carré d’Uranus / opposée à Jupiter

La Lunaison pile sur Pluton, en ce premier jour de l’année, insiste une nouvelle fois sur la nécessité d’une remise à plat totale des institutions, sur le plan mondial.

Ce sera Mars le pivot du Grand Carré Cardinal, figure principale de quasiment tout le premier semestre (une petite accalmie en février).

Mars est un déclencheur.

Or Mars en Balance déteste l’injustice. On comprend aisément tous ses aspects dissonants ! Dans son opposition à Uranus, il a besoin de tester son courage et de tout mettre en œuvre pour relever le défi. Il y a de quoi faire : le carré à Pluton veut détruire un vieux cadre de vie pour en reconstruire un autre, certes, mais aussi pour régler le conflit qui s’installe avec le carré à Jupiter qui justement veut entrer en lutte avec ce qu’il estime injuste dans tout ce qui est du ressort de Jupiter en Cancer, le gardien du foyer (nourriture, famille, foyer, minimum de confort familial)

Les conséquences de ce Grand Carré trouveront leurs racines au fond de nous :

* soit nous avons suffisamment de conscience et de lumière pour comprendre que nous devons viser en même temps qu’une nouvelle autonomie  (Jupiter/Lune Noire en Cancer), une nouvelle communion d’âme, dans notre vie privée / vie sociale (c’est tout l’enjeu de l’opposition Cancer/Capricorne)

* soit nous nous enfermons dans la peur de l’inconnu et nous résistons au changement (c’est la prise de conscience à faire avec le rapport décision/indécision de l’axe Bélier/balance)

Quelle que soit l’issue, elle sera de notre responsabilité,

non de la responsabilité des planètes.

 

Leur maître Saturne est la seule planète

qui ne fait pas d’aspect dissonant.

Un Saturne bien installé en Scorpion maintenant, à 20° pour ce 1er janvier, un Saturne très important, maître du Soleil, de la Lune, de Mercure, de Vénus, et d’un Pluton dont il est le locataire.

Avec Jupiter, il est toujours en trigone décroisant. Un aspect harmonique entre les deux planètes sociales, qui a commencé à l’été dernier et se terminera fin mai. Ensemble, ils se donnent la main pour nous aider et nous soutenir dans la difficulté de mettre en place cette nouvelle participation sociale.

 

Le cycle Soleil/Jupiter

et l’opposition du 5 janvier

Jupiter est rétrograde depuis le 7 novembre 2013 à 20° 31 Cancer. Opportunité de mieux comprendre ce qui ne convient plus et que nous devons lâcher sur le plan de notre participation sociale, pour éventuellement avoir un nouveau cap à tenir lorsque Jupiter sera sorti de sa rétro.

L’opposition du 5 janvier apporte un éclairage maximal sur ce changement de cap.

Petit à petit, on aura encore deux mois  (fin de la rétro le 6 mars) pour mettre en place la nouvelle persona (le masque social de Jupiter) plus conforme avec le lâcher-prise indispensable par rapport à notre nouvelle place dans la société, qui va de pair avec l’opposition à Pluton

 

Le cycle Soleil/Vénus

et la conjonction inférieure du 11 janvier

Dans un Billet précédent (voir La Boucle de Vénus en Capricorne  –  novembre 2012) on a étudié le cycle de Vénus avec le Soleil.

La Boucle de rétrogradation a commencé le 1er décembre à 21° du Capricorne. Elle a commencé à ralentir. Toutes sortes de questionnements se sont manifestés, affectifs, relationnels, artistiques, dans une remise en question par rapport à la valeur qu’on donne aux gens et aux choses, mais aussi par rapport à la valeur qu’on se donne.

La rétro a commencé le 21 décembre, un mal-être peut-être, une contrariété, …. Avec la nécessité d’une remise en question, en insistant sur une nouvelle valorisation de nous-mêmes  par rapport aux standards sociaux, peut-être le retour d’une personne du passé (les vœux sont propices à ce genre de « retrouvailles » !)

Juste pour info : Vénus a déjà rétrogradé en Capricorne en  janvier 2006, en janvier 1998, en janvier 1990, en janvier 1982

Et puis, le 11 janvier 2013 : le moment le plus important du cycle, avec la conjonction inférieure avec le Soleil, à 21° Capricorne. C’est le départ du nouveau cycle. La nouvelle Vénus est toujours rétrograde. Mais elle devient Lucifer, porteuse d’une originalité particulière dans la maison où se passe la conjonction.

 

Conclusion

Une page se tourne. 2014 est là.

On pense au 7 en numérologie, le chercheur de vérité

On pense aussi à la lame 16 du Tarot, la Maison Dieu, qui symbolise des changements soudains, mais qui, dans son sens positif, est la carte de la crise salutaire (on voit bien les deux enfants sur la carte du Tarot de Marseille, qui arrivent à s’échapper par la fenêtre, d’une tour en feu.)

 

Toutes ces énergies qui vont s’affronter, se confronter, s’entremêler tout au long de cette année qui commence, vont déferler en évènements sociaux qui risqueront souvent d’être violents. Mais elles ne sont là que pour nous remettre en question, nous bousculer, nous réveiller, nous  EVEILLER plutôt. Nous sommes allés trop loin dans la déconnexion d’avec   « l’essentiel » et dans une course effrénée au profit. Le message du carré Uranus/Pluton est clair : bousculer notre façon de penser, changer nos modes de vie. Sans déni.

Et oui, le monde marche sur la tête. Et c’est une chance que nous nous en rendions compte. Aujourd’hui, c’est toute l’humanité qui est sur la voie d’une authentique et très profonde mutation de valeurs totalement périmées. Dans une nouvelle conscience planétaire.

La société vit les derniers soubresauts d’un pouvoir monarchique « religieux » qui a duré plusieurs siècles, un pouvoir qui a certes donné certaines valeurs aux hommes en leur fixant des règles de vie à respecter, mais qui a engendré bien des conflits et a facilité trop souvent la manipulation de certains.

 

Espérons toujours, comme l’an dernier, que l’homme soit dans une quête de l’âme vers une dimension non matérielle. Après des décennies de quête matérialiste, de vaines tentatives d’explication rationnelle et cartésienne du monde, c’est toute une manière de penser qui doit changer.

Un énorme défi ! …. On peut comprendre tous les traits rouges de cette carte initiatrice de l’année. Mais encore une fois, cherchons plutôt à y voir toutes les opportunités qui nous sont offertes de prendre sa vie en mains et de devenir enfin soi-même.

A tous, je souhaite une année 2014  éclairée qui permette à chacun de continuer à avancer sur son Chemin.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –  ce  27  décembre 2013.

www.jacquelineboilot.com

 

Share