La Boucle de Mars en Balance (2)

Comme pour mon précédent Billet sur la Boucle de Mars, il y a deux ans, je reprends mon introduction toujours d’actualité :

« Eckhart Tollé est un écrivain d’origine allemande, né en 1948, qui habite maintenant Vancouver. Il est considéré par beaucoup aujourd’hui comme un maître spirituel.

Dans une vidéo parue sur Internet en 2011, il pointe le doigt sur toutes ces structures qui s’effondrent :

* Pour les structures basées sur l’ego, c’est déjà largement entamé. Les infos nous en distillent régulièrement des échos.

* Quant aux structures financières, elles commencent aussi à s’effondrer.

Or chaque situation de crise, explique-t-il, est une nouvelle ouverture, une nouvelle possibilité, puisqu’il s’agit d’un défi qui va nous pousser vers un nouvel état de conscience. L’essentiel est de ne pas avoir peur »

 

Je ne sais pas si Eckart Tollé fait de l’astrologie humaniste, mais il est vrai que Mars, première planète à l’extérieur de l’orbite de la Terre, symbolise cette force qui pousse l’ego conscient à sortir de ses limites et à imprimer son rythme sur l’entourage. Seulement, dans la plupart des cas, Mars est l’expression de cet « ego personnel » limité, terrestre, conditionné par les complexes, les peurs et les passions.

Or, aussi longtemps que Mars sert à libérer une énergie colorée par les compulsions biologiques et les désirs changeants d’un ego, on ne vit pas en fonction de son Soleil,  mais en fonction de la Terre, c’est-à-dire en étant conditionné par ce qui est reconnu valable par la société dans laquelle on vit.

 

Revenons au cycle de Mars

et à cette boucle de rétrogradation

 

18 avril 2013 :

La conjonction Soleil / Mars s’est faite à  28° 10 du Bélier

Le 29ème degré symbolique du Bélier indique :

« La musique des sphères célestes »

Tout être qui agit, joue un rôle dans l’harmonie de l’univers. Il devrait permettre à ce rôle – sa destinée essentielle – de contrôler ses désirs personnels.

Le Soleil est en exaltation et Mars en domicile. Le côté « cardinal » est ici renforcé.

Et comme nous sommes tous plus ou moins égocentriques, Mars se recharge à cette énergie impulsive et émotionnelle, audacieuse, aventureuse, mais aussi confuse et aveugle. Il devient pionnier dans le cadre de ses activités. Mais …. si le Bélier, vécu sur son côté positif, est créatif et a le courage de ses actes, son impulsivité côté ombre, peut entraîner des échecs inattendus ou imprévisibles, dus souvent à une possible agressivité.

 

7 décembre 2013 :

Mars rentre dans le signe de la Balance

Il est peu enclin à l’affrontement. Parfois même, il a du mal à agir seul et il demande souvent l’avis des autres pour décider quelque chose.

Mais il arrive à laisser de côté ce tempérament démuni de tout esprit offensif, pour se battre (socialement parlant) et imposer ses goûts et ses couleurs grâce à sa douceur et à son sens de la diplomatie.

C’est pourquoi on associe ce Mars en Balance à la quête de la justice et aux actions faites en faveur de la paix.

 

27 décembre 2013 :

Mars va bientôt engager son opposition au Soleil qui sera exacte le 8 avril 2014 : on dit qu’il rentre dans sa boucle de rétrogradation.

 

27 décembre 2013  –  28 février 2014 :

Phase 1  de la rétrogradation :

Très vite après son entrée dans le signe, Mars rentre dans la boucle de rétrogradation à 9° Balance. Pendant deux mois, il est toujours en phase directe, mais plus il avance vers le 28 février, et plus il ralentit. C’est un moment opportun pour réfléchir déjà à une dynamique nouvelle. Dans nos thèmes personnels, on peut observer dans quel domaine de notre vie, la rétrogradation de Mars va jouer. On peut noter les évènements nouveaux, les choses qui se mettent en place, et les questions qui se posent …

Toutes sortes de questions qui seront du registre de la Balance –  signe d’Air –  (motivées par une remise à plat de ses relations, de ses expériences relationnelles, dans le but d’être vraiment soi-même, mais aussi  de permettre à l’autre de l’être également)

Toutes sortes de questionnements qui vont nous « titiller » pendant plusieurs mois, et dont la solution  (qui sortira en juin)  peut transformer nos vies.

 

1er mars  2014  – 19 mai 2014 :

Phase 2  de la rétrogradation :

Mars rétrograde à 27° Balance

Il a dépassé sa phase de trigone croissant avec le Soleil où il a pu se laisser conduire par une intuition de ce qui lui semblait « juste » pour commencer de nouvelles entreprises.

Or, il est toujours en phase de sesqui-carré quand il commence sa rétrogradation, et rien ne se passe comme prévu. Il semble même que les plans de travail perdent de la vitesse, qu’ils se développent trop lentement, voire qu’ils sont totalement inopérants, quand ils ne se retournent pas carrément contre soi !

On se retrouve devant des difficultés. Blocages et sensations de tourner en rond.

Tout ce qui est, dans son propre thème, du domaine de la maison occupée par Mars rétro, se voit contrarié, bloqué, retardé : pas assez de puissance pour faire démarrer les choses. Les initiatives nouvelles de cette période risquent un départ prématuré et il est bien possible d’ailleurs que tout soit à recommencer à zéro après que Mars ait repris sa marche directe en mai.

Pourquoi tous ces freins ? … Pourquoi cette impression de retour en arrière, avec une incursion du passé dans le présent ? …. C’est tout le côté positif de cette rétrogradation qui nous pousse à nous poser des questions sur le bien-fondé de notre comportement et pour réfléchir sur un nouveau savoir-faire.

 

Du sesqui-carré à l’opposition du 8 avril :

Pendant cette première période de la rétrogradation, le travail à faire est un travail de conscience de son but et de « comment » on peut mobiliser tous ses moyens pour surmonter les obstacles (que ces derniers se trouvent en soi-même ou à l’extérieur). Il y a toujours un défi d’agir d’une façon plus mûre et moins égocentrique. Dans le meilleur des cas, les erreurs passées sauteront aux yeux.

Concrètement, comme la planète donne une impression de marche arrière, ce n’est bien sûr pas le bon moment pour démarrer une activité qui exige un effort important ou un esprit aventureux !

L’opposition elle-même du 8 avril

symbolise la prise de conscience plus globale des moyens mis à disposition pour actualiser sa destinée. On voit plus clairement le nouveau mode d’action possible. Il s’agit bien d’une prise de conscience et non du besoin de choisir un pôle par rapport à l’autre ; la relation entre les deux planètes doit trouver son équilibre (celui de l’opposition) et s’harmoniser pour pouvoir fonctionner ensemble, supposant bien sûr l’obligation de se déconditionner de ses façons de faire habituelles. C’est le moment où l’on peut trouver des réponses à son questionnement intérieur, un moment de réorientation, malgré le tiraillement évident entre un Soleil Bélier et un Mars Balance !

A partir de l’opposition jusqu’à la fin de la rétrogradation :

On pourra rencontrer des expériences (parfois difficiles) qui pousseront à se réorienter. Nouvelle phase de sesqui-carré.  Si l’on refuse d’acquérir cette plus grande maturité, l’expression martienne deviendra plus agressive, plus revendicatrice. On a alors tout le panel des personnes qui n’arrivent pas à agir à leur guise, se plaignent de tout et de tout le monde.

 

20 mai 2014  – 21 juillet 2014 :

Phase 3  de la rétrogradation :

Mars reprend sa marche directe à 9° Balance et refait le chemin parcouru entre le 27 décembre et le 1er mars. Il sera peut-être intéressant alors de comparer les deux périodes et de voir si nos réflexions nous ont conduits à une nouvelle façon d’avancer.

L’énergie commence à circuler à nouveau, d’une façon moins chaotique. Quelque chose, au fond de soi, donne l’impression qu’on va pouvoir, enfin, se tourner à nouveau vers l’avenir et mettre en place un nouveau savoir-faire.

 

21 juillet  2014 : Mars sort de la boucle de rétrogradation et repasse à 27° Balance

La rétrogradation est derrière nous. Le carré décroissant du 19 juillet aussi, qui nous a probablement apporté un nouveau moment de tension dans la conscience

C’est maintenant  que l’on va pouvoir bénéficier des profondes réflexions que nous avons traversées, pour nous ouvrir enfin à de nouvelles perspectives.

 

14 juin 2015 :

Prochaine conjonction Soleil / Mars  … à  23° Gémeaux.

L’activité et la combativité s’exprimeront sur un plan mental, plus que physique, avec une possibilité d’argumentation critique et mordante.

 

Sur quelle toile de fond, se fait cette rétrogradation ?

(un tableau très simplifié qui sera repris dans un Billet en janvier pour présenter l’année 2014)

Une toile de fond tendue ! ….

Dès le milieu du mois de décembre, et compte tenu que Mars en rétrogradation devient le déclencheur des transits des planètes lentes, la planète rouge  devient une plaque tournante qui sera importante dans la plupart des évènements de ce premier semestre 2014.

 

Jusqu’en juillet, Uranus est constamment planète Apex d’un T-Carré cardinal, avec Jupiter/Pluton en opposition :

Sauf en février/mars, Mars fermera le T-Carré en Grand Carré cardinal par son opposition à Uranus. La première opposition, exacte le jour de Noël, laisse envisager pour certains, une ambiance familiale assez explosive autour des cadeaux traditionnels !

Sur un plan plus collectif, et à quelques jours d’une TVA en France qui va fortement augmenter dans certains secteurs, Mars en Balance aura bien du mal à canaliser une colère  qui jusqu’à présent, est restée sourde et silencieuse.

En France comme dans le reste du monde, l’aspect se prêtera à des attitudes plutôt carrées, ou des prises de position regrettables ; le fait que Mars soit en exil en Balance, fait penser à des remises en questions plus subies que provoquées.

 

Une série de carrés de Mars à Pluton jusqu’à l’été : le premier pendant le réveillon du Nouvel An. Décidément les fêtes se vivront parfois dans une atmosphère plutôt musclée.

Avec Mars en Balance, c’est un sentiment d’impuissance qui pourrait dominer pendant plusieurs mois, à l’origine d’une compensation vécue avec débordements.

 

Jupiter, faisant partie de la dissonance du premier semestre, vient ajouter une certaine démesure marquée par l’impatience et le refus des contraintes (carré à Uranus qui piaffe dans son coin, et voudrait bien vivre selon sa propre loi).

 

Les deux planètes amies : Saturne et Neptune, l’une et l’autre en trigone à Jupiter.

 

Première issue (provisoire) : Saturne.

Trigone croissant. Les deux planètes sociales, en lien d’amitié, peuvent apporter la maturité et un sens des responsabilités capable de prendre en compte les impératifs moraux et les règles sociales en matière d’économie, de gestion et de politique. C’est un soutien puissant de la part de Saturne qui, en Scorpion, apporte une ossature solide.

Petit bémol :

1 – Saturne est le maître de Pluton lui-même très dissonant. Le climat, quoi qu’il en soit, restera austère.

2.- Et surtout, Saturne sort de l’orbe du trigone dès la fin janvier pour n’y revenir qu’en mai. Donc Jupiter ne reçoit plus son soutien pendant plus de trois mois, en plein cœur du printemps.

 

Deuxième issue : Neptune en Poissons

Trigone décroissant. Avec confiance, on met du sens à ce qui ne convient plus pour se tourner vers la construction de l’avenir, avec une recherche d’idéal et d’humanisme vers la société qui pourrait être celle de demain.

 

Et toutes les rétrogradations des prochains mois qui vont nous obliger à réfléchir.

Rétro de Vénus, rétro de Mars, rétro de Jupiter jusqu’en mars, rétro de Saturne qui prend alors le relais, rétro de Pluton à partir d’avril, rétro de Neptune à partir de juin.

 

Quant au Triangle d’Eau Jupiter / Saturne / Uranus, il se disloque pendant ce semestre et laisse supposer qu’il faudra en remettre une couche pour évoluer dans le respect de la nature.

 

Pour un travail personnel : les deux choses qu’il faut retenir :

* dans quelle maison natale se produit tous les deux ans, la conjonction Soleil/mars  –  cette fois à 28°10 du Bélier  –

* dans quelle maison natale se fait la rétrogradation de Mars  –  ici entre 9° et 27° de la Balance.

Ces deux maisons indiquent des champs d’expérience où l’on pourra s’interroger … sur d’éventuels problèmes, causés par des actions passées, qui doivent nécessiter un changement de comportement si l’on ne veut pas voir se retourner contre soi la dissonance planétaire.

 


Conclusion

 

Que nous réserve ce long passage de Mars dans un signe traditionnellement épris d’harmonie ?… Impossible à dire ici, puisqu’il dépendra en fait du comportement de chacun.

Seul impératif : apprendre à canaliser, déjà sur un plan individuel, cette immense énergie sous pression, pour continuer le grand nettoyage sans trop de casse  (mais, en même temps, quelle force énergétique puissante nous avons à notre disposition pour engager un immense chantier de destruction / reconstruction !)

Au mieux, et positivement, en vaillant petit guerrier au service d’Uranus, Mars oblige à faire bouger les choses, et cherche à instaurer du neuf  quand les habitudes sont sclérosées. Avec son va-et-vient, il nous laissera des moments de répit pour intégrer au mieux une nouvelle énergie qui devrait être plus claire en juillet.

 

Sur le plan mondial et collectif, Uranus, planète Apex en Bélier, cardinal, par rapport à l’opposition Jupiter / Pluton, mène une croisade pour un mouvement de masse. Lié à Pluton en Capricorne, cardinal, lui-même Apex par rapport à l’opposition Mars / Uranus, il met en œuvre ses réserves d’énergie et peut tout-à-fait les utiliser en temps de crise pour donner des réponses immédiates et décisives. Mais avons-nous la sagesse nécessaire pour nous poser les vraies questions sur le bien-fondé de notre comportement ? … Mars, dissonant et mal maîtrisé, initialise des pulsions incontrôlées.

 

S’il est vrai que le dialogue mondial sera pendant quelques mois sous haute turbulence, il faut aussi savoir que la Balance est un signe de paix et que Mars dans ce signe, s’il se veut porteur d’une certaine émancipation, cherche toujours, s’il est bien utilisé, à le faire dans une reconnaissance des droits de chacun.

A chacun de nous, simple particulier ou politique, de savoir comment il voudra utiliser cette immense énergie à disposition.

 

Copyright Jacqueline Boilot  –   ce  5-8 décembre 2013

www.jacquelineboilot.com

 

Share