De la Lumière aux ténèbres de l’Enfer

Un même sujet sur tous les médias du monde depuis trois jours … Et astrologiquement parlant, un choc imprévisible, soudain, qui fait penser immédiatement à Uranus !

 

Il est bien évident qu’il ne s’agit pas ici de porter un jugement, quel qu’il soit, sur une affaire judiciaire en cours ; en revanche il est intéressant de voir quel regard peut porter l’astrologue sur un tel évènement. Ce n’est pas une étude scientifique mais quelques réflexions astrologiques qui n’engagent que moi.

thème natal dominique strauss-kahn

Le thème natal de Monsieur Strauss-Kahn donne un signe solaire en Taureau et un ascendant Lion. Un homme de réflexion, à la grande puissance de travail et qui a besoin d’être reconnu pour ses mérites.

Mariage de Vénus et du Soleil. Et justement ces deux-là sont en conjonction étroite dans le signe du Taureau, colorant la personnalité d’un désir de plaire très présent, et pouvant rendre dépendant de tout ce qui se passe d’affectif.

La conjonction est dissonante à un Jupiter puissant puisqu’angulaire, lui-même opposé à l’ascendant en Lion, pouvant donc jouer dans la démesure et la recherche constante de plaisir sous toutes ses formes. L’ego peut s’enfler démesurément, aspirant à la réussite considérée comme un dû et à l’amplification du besoin de séduire à tout prix (besoin venant d’une possible blessure narcissique vécue dans l’enfance ?)

 

Le besoin de séduire, inhérent à beaucoup d’être humains, se voit généralement arrêter par un Surmoi fort qui empêche d’aller au-delà du répréhensible. Mais sur une personnalité qui a ses propres contradictions, et si le Surmoi n’est pas assez fort, il peut se produire un déni qui permet de penser que, si l’on a été habitué à dépasser les limites sans se faire sanctionner, il n’y a aucune raison de ne pas continuer.

Le Surmoi dans un thème, c’est Saturne : ici Saturne est rétrograde, et ne se sent pas vraiment à l’aise dans le signe du Lion, où il est dit « en exil ».

 

Mars est chez lui, en Bélier. Maître du Milieu du Ciel, et siégeant dans ce secteur, il apporte certes beaucoup d’énergie dans la maison professionnelle (ce qui, allié à la ténacité et à la force de travail du Taureau, donne les résultats que l’on connaît).

Mais en même temps, Mars (qui est aussi le désir)  en Bélier (le signe de l’impulsivité) maîtrise la Lune (les sentiments) : tout à la fois harmonique à Saturne et dissonant à Jupiter, il peut faire alterner des moments de profonde maîtrise de soi comme des moments de précipitation ou d’irréflexion qu’il peut être difficile de maîtriser.

 

Encore un point important : la Lune, planète dominante du thème, conjointe à la Lune Noire, est en Bélier, sous la maîtrise de Mars, apportant une sensibilité instinctive, épidermique, avec des sensations intenses et immédiates, qui peuvent être d’autant plus explosives que cette Lune est au carré d’Uranus (maître de la maison relationnelle).

 

Or, que se passe-t-il, astrologiquement, pendant ce mois de mai 2011 ?

 

Sur le plan des transits :

Jupiter transite pile sur le Mars natal au carré de lui-même : indice d’un enthousiasme démesuré qui pousse aux excès, avec le risque accru de défier les règles en frôlant la cote d’alerte. Le genre de transit pendant lequel un bon astrologue conseille à son consultant de maîtriser ses élans, quels qu’ils soient.

Ensuite Saturne est toujours dans l’orbe de son opposition au Milieu du Ciel, ce qui indique l’obstacle, réel ou supposé, et impose souvent un frein à la vie professionnelle.

Mais surtout, Uranus passe pile sur la Lune/ Lune Noire, et réactive le carré du thème natal :

Sachant que la Lune pour un homme politique, est synonyme, entre autre, de popularité en astrologie mondiale, ce mois de mai ne pouvait que voir arriver des bouleversements, des évènements inattendus, venant souvent de l’extérieur, donc difficiles à contrôler, et pouvant aboutir au pire à des changements de situations ou de mode de vie, avec des virages et des tournants de destinée. Or, Uranus en natal, est maître de la maison 8, maison entre autre de la sexualité.

L’aspect se refait en septembre 2011 et fin février 2012. Deux dates à noter …

Pluton est dissonant (par carré) au Milieu du Ciel, maison sociale et professionnelle.

Enfin Pluton est dissonant à la Lune (par carré) – encore la Lune ! – qui, pour un homme public, peut entraîner une baisse de prestige, en plus de tous les ennuis liés au foyer ou à la famille … La Lune natale est en maison 9, en rapport avec l’étranger.

 

Faut-il encore ajouter :

* que la Lune Noire transite la maison 10, pouvant indiquer un changement d’orientation professionnelle,

* et que le Nœud Sud vient de passer sur Uranus (on l’a vu, maître de la maison de la sexualité) : transit dont Irène Andrieu nous dit qu’on « peut être soumis à la rétribution négative de l’autorité qu’on a exercée sur les autres … et qu’on devra utiliser toute son intelligence pour faire face à des situations incontrôlables et accepter que son ego ou l’image qu’on a de soi-même, soient bouleversés par des évènements qu’on n’avait pu prévoir. » (Irène Andrieu, Astrologie, clé des vies antérieures, éd. Dangles, page 177)

 

Sur le plan des progressions :

Le 23 avril 2011, une Nouvelle Lune Progressée s’est faite à 4°27 du Cancer dans la maison 12 natale et en conflit (aspect de carré) avec la maison professionnelle : les astres eux-mêmes poussent ici vers la retraite, ou tout au moins vers une sorte de « détachement », un retrait des affaires du monde (ce qui avait déjà fait dire à beaucoup d’astrologues dès le mois de janvier, que le candidat possible du PS n’avait guère de chances de remporter les prochaines élections s’il se présentait).

Et puis, la Vénus Progressée (régent karmique du Nœud Sud) est à 23° Cancer, donc en maison 12, mais surtout au carré de l’axe des Nœuds.

Je cite Irène Andrieu : « si les aspects sont dissonants, tout ce qui a été construit sur le plan affectif et relationnel dans un passé récent peut s’écrouler comme un château de cartes. La personne est confrontée aux résultats de ses choix personnels … »

(Irène Andrieu, dans « Astrologie, clé des vies antérieures »  page 196)

Troisième point : au moment précis de l’arrestation, Jupiter transite pile sur le Nœud Nord … apportant une possibilité de  « notoriété, fruit des actions antérieures ».

 

Que s’est-il réellement passé en ce mois de mai 2011 ?

 

L’un des hommes les plus puissants de la planète, le grand chef de la Finance Mondiale, interlocuteur des Grands de ce monde et négociateur brillant, menotté comme un vulgaire trafiquant de drogue, présenté au monde entier avec un regard absent, mal habillé, avec une barbe de deux jours … Un homme promis par les siens à la fonction présidentielle, devenu le meilleur candidat possible de gauche, malgré la drôle de réputation qui le précédait et qu’il ne niait pas.

L’ascendant Lion vit souvent avec le besoin de susciter l’admiration. Assurance (apparente) et prestance ne sont là, en fait, que pour impressionner ceux qu’il rencontre. Qu’il soit coupable ou innocent, la pression est écrasante : mise en cause, déshonneur public … La suite à 500 dollars la nuit, est devenue une cellule de 12 m2. Le costume de grand couturier a fait place à la blouse carcérale grise et  à des chaussures sans lacets.

 

Alors ?

 

* Certains élaborent la thèse du complot : une peau de banane glissée sous les pieds d’un homme dont tout le monde connaissait la vulnérabilité par rapport aux femmes et les chemins de traverse qu’il avait trop souvent empruntés, aux dires des médias.

* D’autres pensent  au contraire que les évènements ont porté au grand jour la révélation de choses tolérées depuis longtemps par un entourage, des amis et des journalistes complices (un coup de Pluton !)

* A moins qu’au-delà de la manipulation ou de la maladie, il n’existe une troisième grille d’explication :

Ce qui est surprenant, c’est ce nombre qui revient bizarrement à deux reprises :

28.06, c’est le numéro de sa chambre au Sofitel.

28.06, c’est aussi le jour qui avait été choisi pour l’annonce par DSK de sa candidature aux primaires du PS  (le 28 juin).

Or je ne pense pas (et je n’engage que mon opinion personnelle) que Monsieur Strauss Kahn avait envie de prendre la lourde charge de la présidence de la république française (d’autant plus qu’il savait que la campagne serait rude et qu’il aurait à affronter bon nombre de détracteurs qui auraient cherché à ressortir certains aspects de sa vie). Non, ce qui l’intéressait d’un point de vue astrologique, c’était plutôt une vie paisible, épicurienne, consacrée aux femmes.  Soleil  Taureau, Vénus conjointe en Taureau, Mercure Taureau carré Pluton. Avec la possibilité de vivre fastueusement son ascendant Lion. Par ailleurs on lui connaît aussi une passion pour les échecs et l’informatique.

A la vie politique, il préférait la vie économique, où il excellait.

Mais voilà … Son parti politique, convaincu qu’il en incarnait le principal espoir, a dû essayer à maintes reprises de le faire infléchir. Et peut-on imaginer que son épouse, dans la perspective de devenir la Première Dame de France, a peut-être pesé, elle aussi, très fort, sur sa prise de décision ?

Alors ne s’agirait-il pas tout simplement de ce qu’on appelle en psychologie, un « acte manqué », sorte de compromis entre une intention consciente, un projet et un désir inconscient refoulé ?

 

Est-il innocent ? Est-il coupable ?

On ne saura probablement jamais la vérité.

L’astrologie qui ne fait pas la différence entre le réel et le symbolique, est juste là avec ses transits et ses progressions pour expliquer comment une destinée peut exploser en plein vol, et comment une vie apparemment paradisiaque peut soudain s’enfoncer dans les ténèbres de l’enfer.

 

Jacqueline   –  ce 18 mai 2011

Share