Cinq mois pour mûrir !

Les planètes (hors les luminaires Soleil et Lune) ont deux modes de mouvement :

— elles avancent en direct le plus souvent, moment où elles libèrent leur énergie et leur contenu symbolique vers le futur.

— et parfois, elles continuent bien à avancer normalement … mais elles donnent l’impression de faire marche arrière : on dit qu’elles rétrogradent.

 

Ce phénomène de rétrogradation, vous le savez, n’est qu’une illusion d’optique. C’est un peu la même chose lorsqu’on double une voiture … on peut avoir l’impression de reculer alors que c’est la voiture d’à côté qui avance ! Et puis on surmonte ce moment de confusion, on se recentre et on reprend le contrôle du dépassement.

Symboliquement, en astrologie, c’est la même chose et le phénomène est porteur de sens : la planète rétrograde, revient sur le passé, provoque des ralentissements ou des perturbations, freine certains projets, mais permet un approfondissement, une révision d’éléments qui n’avaient pas été assez approfondis, ou bien révèle une facette de la réalité que nous n’avions pas vue.

 

Quand il s’agit d’une planète personnelle, c’est l’occasion de réviser sa façon de faire, d’agir, de sentir … de rectifier, ou d’accepter les conséquences de ce que l’on a fait dans le passé, ou encore de se préparer à une nouvelle orientation  et ce, même si personne ne peut dire si l’on fera un usage constructif de ces périodes de rétrogradation.

On connaît tous la rétrogradation de Mercure, qui se reproduit deux ou trois fois par an, et qui nous oblige pendant trois semaines, à réfléchir et à réviser ce que l’on pense ou ce que l’on dit.

Avec Jupiter ou Saturne, c’est l’occasion de « corriger » sa contribution au monde extérieur et d’élargir ainsi son champ de vision.

Avec Uranus, Neptune et Pluton, de par leur place dans le système solaire, on est plutôt propulsé dans le domaine de l’inconscient collectif. Leur mouvement marque des générations ou même des civilisations.

En commençant aujourd’hui à travailler sur la prochaine Lunaison du 30 juillet, j’ai voulu signaler la rétrogradation simultanée de nos trois planètes lointaines. Le sujet m’a paru trop long  … j’en fais donc aujourd’hui  un Billet à part.

 

Pluton est rétrograde depuis le 9 avril, et le sera pendant cinq mois, jusqu’en septembre, de 7°30 à 4°53 du Capricorne.

Neptune est rétrograde depuis le 3 juin et le sera jusqu’en novembre, de 0°56 des Poissons à 28°08 du Verseau.

Et … pour ne pas rester tout seul sur son quai, Uranus est rétrograde à partir d’aujourd’hui,  10 juillet. Il redeviendra direct le 10 décembre, en même temps d’ailleurs que notre prochaine éclipse lunaire, rétrogradation de 4°34  à 0°39 du Bélier :

Ainsi nos trois compères trans-saturniens … rétrogradent ensemble !

 

Dans un séminaire fait en mars 1984, Samuel Djan, l’un des principaux disciples de Rudhyar avec lequel il a travaillé plusieurs années aux USA, nous expliquait que, régulièrement, naissait des enfants avec ces trois planètes rétrogrades,

 

«  … lors de phénomènes de dégénérescence de races ou de groupes, qui ne vivent plus en conformité avec les vérités archétypales fondamentales telles qu’elles nous ont été enseignées par les grands Maîtres Spirituels. On n’est plus alors confronté à ces archétypes de manière harmonieuse …

On n’est plus en accord ni biologiquement (et il parlait déjà il y a 27 ans, de la recrudescence de cancers et de désordres sexuels et moraux) ni spirituellement (perversion et décadence de la civilisation) »

Régulièrement, viennent donc des réformateurs, des révolutionnaires, pour proclamer les anciennes vérités qui ont été oubliées, après les avoir épurées de tout ce qui les pervertit, et pour apporter une nouvelle dimension.

On peut espérer que nous n’aurons pas à attendre que ces bébés d’aujourd’hui soient devenus des adultes pour retrouver ces énergies perdues. Mais leurs aînés, peuvent aujourd’hui inciter  leurs contemporains à travailler sur leur conscience.

 

D’Uranus rétrograde, Rudhyar nous dit :

« Les placards sombres sont aérés, et les squelettes familiaux rejetés »

Il s’agit là d’un mouvement réformateur, pour ne pas dire révolutionnaire, qui doit changer l’esprit du groupe, de la race, de l’humanité toute entière, du moins de la collectivité dans laquelle on se trouve. Avec Uranus, ce changement est nécessaire pour que la situation puisse évoluer.

Dans un premier temps, les Uraniens (vous savez, ces gens un peu excentriques qui sortent des sentiers battus !) ont sorti leurs hautbois pour crier un peu partout, et depuis quelque temps déjà,  qu’il devenait indispensable d’apporter de profondes mutations à la société actuelle. Je me souviens comme, en 2007, on nous prenait pour des gens un peu bizarres, voire fous, lorsqu’on « évoquait » les dix années difficiles qui arrivaient. A cette époque, on nous tolérait gentiment mais on préférait s’éloigner de la rive … pour nous laisser nager entre nous à contre courant ! Aujourd’hui, beaucoup nous ont rejoints. On dirait que ce qui dérangeait alors  … devient subitement la norme !

Sur le plan mondial, on a vu déjà ces révoltes, parfois des révolutions, engendrées par des injustices criantes ou des abus de pouvoir. Et l’on sait comme Uranus peut agir brutalement et soudainement.

Sur le plan individuel, c’est plutôt une perception différente du comportement … et la rétrogradation d’Uranus est le moment idéal pour y réfléchir plus profondément. On a cinq mois pour le faire, puisque Uranus redeviendra direct le 10 décembre. Si le travail de réflexion a été bien fait, nul doute que les « bonnes » résolutions de l’année prochaine seront différentes, plus abouties, que les années précédentes !

 

Neptune rétrograde en profite pour déterrer et dénoncer toutes les impostures, religieuses et sociales, et les manipulations idéologiques. Avec lui, ce sera plus insidieux, plus en profondeur.

La rétrogradation a commencé un mois avant celle d’Uranus … et se terminera un mois plus tôt, le 9 novembre 2011. Elle a commencé dans le signe des Poissons, mais rejoindra à nouveau le signe du Verseau au mois d’août, signalant tout à la fois l’hypersensibilité et la compassion dont nous aurons besoin pour faire preuve d’un peu plus d’humanisme envers le reste de la planète. Une occasion de laisser un peu de côté le « chacun pour soi » devenu la ligne de conduite principale de beaucoup trop parmi nous.

 

Et Pluton est rétrograde, lui aussi, depuis le 9 avril, début Capricorne. On le voit se heurter à l’ordre social établi, avec une certaine révolte, ou une combativité intérieure. Et comme il perçoit au-delà du réel, et qu’il pulvérise tout ce qui n’est plus conforme, on peut imaginer qu’il fera éclater scandales et corruptions. (il a déjà commencé !) en faisant reculer des forces qui aujourd’hui ont le pouvoir et pratiquent la loi du plus fort ou du plus riche … Pluton  détruira pour réorienter la pensée.

 

Or, Uranus, le rebelle, et Pluton, le pulvérisateur, sont rentrés depuis un moment déjà, dans l’orbe de leur carré croissant : dissonants entre eux et tous les deux en signes cardinaux, ils peuvent se révéler impitoyables et nous faire plonger dans toutes sortes de bouleversements.

 

Que nous réservent-ils ? ….

* Une résolution de crise inattendue pour notre survie ? … tout en sachant que cette résolution  passera par des évènements drastiques …

* Des tremblements de terre qui augmentent régulièrement, tant en nombre qu’en intensité … (le dernier en date, ce matin, au Japon, de magnitude 7)

* Des éruptions volcaniques qui se font de plus en plus fréquentes …

* Des tempêtes, des inondations, ou inversement, des périodes de canicule, de sécheresse et des feux de forêts, …  (48 catastrophes naturelles en 2010, rien que pour la Chine)

* Le réchauffement des océans et leur acidification qui, ajoutés à la surpêche, mettent tous les voyants au rouge (des experts mondiaux sous l’égide de l’université d’Oxford viennent de rendre un rapport accablant pour la santé des océans : les niveaux de carbone absorbé par la mer sont déjà, disent-ils, plus élevés qu’à l’époque de la dernière extinction en masse d’espèces marines, il y a 55 millions d’années)

* Des phénomènes curieux (et nouveaux) comme la mort de ces milliers d’oiseaux littéralement tombés du ciel le jour de l’An dans l’Arkansas, au sud des Etats-Unis. Pour nous rassurer, on nous explique qu’ils ont été atteints par les feux d’artifice … mais on voit à la télévision ces oiseaux ramassés par des gens porteurs de combinaisons de contamination, masque, lunettes et gants ! En quelques jours, d’ailleurs, ce sont des quantités massives d’oiseaux et de poissons qui meurent soudainement en Suède, en Grande-Bretagne, au Japon, en Thaïlande ou au Brésil, … Armes électromagnétiques ? Tests militaires de bombes à impulsion électromagnétique ? Inversement de notre champ magnétique terrestre ? … La raison officielle pour l’instant parle de stress au froid !

* Ou peut-être encore, sur le plan politique, des amendements, des traités, des référendums ? …

* A moins que ça ne soit une perturbation provoquée par l’arrivée prochaine de la comète Elenin  qui devrait croiser l’orbite de la Terre le 2 août prochain et se déplacer entre le Soleil et la Terre jusqu’à la fin du mois d’octobre …. Celle-ci fera-t-elle couler autant d’encre que la comète de Halley en 1986 ?

 

De toutes façons, nous risquons bien d’assister à des changements majeurs de l’histoire de notre civilisation !

Les mouvements planétaires ne résultent pas d’un hasard désordonné : ils sont imprimés dans le parcours de l’humanité avec la participation de chacun individuellement. N’oublions pas que nous avons choisi de nous incarner à ce moment précis, pour être, quelque part, un de ces maillons qui participera à la transformation et à la reconstruction de notre société sur des bases totalement régénérées.

 

Ces rétrogradations sont finalement très positives. On est aujourd’hui dans une inadéquation de la société ; et ces trois planètes lointaines, à travers la réflexion que provoque leur rétrogradation, peuvent devenir, d’une certaine façon, les outils d’une transformation indispensable.

A quel prix ? … Impossible de le dire. Pour certains, ce sera une série de blocages et de frustrations ; pour d’autres des sacrifices et des renoncements. Mais surtout, pour ceux qui le voudront, un facteur de réalisation intérieure extrêmement forte. Car nous avons toujours le choix de tourner les évènements négatifs en quelque chose de positif.

Sans oublier que c’est en nous transformant nous-mêmes que nous pourrons transformer la société. A nous de trouver les idées originales, peut-être révolutionnaires, qui feront de nous tous des agents du futur et nous permettront de nouvelles ouvertures sur le plan collectif  (les plus concernés sont probablement ceux qui ont l’une de ces trois planètes rétrogrades, ou peut-être les trois, elles-mêmes rétrogrades dans leur thème natal, conjointe à une planète personnelle ou placée sur un angle du thème natal)

Alors … Prendre conscience des injustices trop criantes, qu’elles soient d’ordre social, financier, sexuel, ou autre ? … Rompre avec un conformisme trop tranquille ? … Casser le modèle sociétal pour aller vers plus de fraternité et de partage en tenant compte d’un Saturne en Balance qui demande un rééquilibrage de l’harmonie ? …

Cette période de cinq mois est le moment idéal pour mûrir ces idées, devenir les aventuriers d’un nouveau monde et tenter d’apporter, d’ici quelques mois, des ouvertures inédites sur le plan collectif. C’est le 31 octobre 2011 que nous passerons, d’après l’ONU, le seuil des sept milliards d’habitants.

 

Jacqueline  –  ce  10  juillet  2011

Share