Bonjour 2017

Je viens de relire les trois premières pages de mon agenda astrologique 2017, que j’ai écrites en mai 2016. Je ne veux pas recopier ces pages déjà bien complètes, juste reprendre l’essentiel.

On avait vu dans l’Agenda 2016, l’importance des deux commandants de bord de l’année, Jupiter et Saturne, que les planètes transpersonnelles (Uranus, Neptune et Pluton) ont pressé de s’ouvrir à une vision plus large. Les phases décroissantes ont bien représenté les tentatives d’ajustements indispensables pour passer de schémas de vie périmés, trop matérialistes, à un élargissement de conscience qui devient de plus en plus nécessaire.

 

2017 s’est ouvert avec la Nouvelle Lune du 29 décembre.

Une Nouvelle Lune en Capricorne, dont la figure rouge principale va nous accompagner pendant plusieurs mois, jusqu’à l’été :

Une opposition Jupiter Uranus en double carré à  Pluton. Il faudra attendre la mi-juin pour que la configuration disparaisse ….. enfin pas complètement, puisque le carré Jupiter Pluton va s’incruster ! L’opposition Jupiter / Uranus reprendra même en octobre et novembre ! C’est dire l’importance de cette configuration qui impose un « dialogue » (Jupiter est en Balance jusqu’en octobre) pour un changement complet d’horizon.

 

Jupiter sera vraiment malmené pendant toute l’année.

Et Jupiter, c’est l’expansion. C’est notre participation sociale. C’est aussi un peu un professeur d’éducation morale (ou religieuse)

Il aime bien faire cavalier seul. Alors quand il est en opposition, il joue dans la démesure. Comme s’il s’emballait, mais en manquant de lucidité et donc en prenant parfois des risques inutiles.

Dans son opposition avec Uranus dans l’axe Bélier/Balance, un manque de cohésion dans l’Europe pour trouver un accord, risque d’entraîner bien des fractures internes, obligeant à une prise de conscience qui demandera pour certains à briser de vieilles carapaces devenues trop étroites pour nos corps et nos cœurs s’ouvrent à quelque chose de nouveau.

Son carré à Pluton est encore plus virulent : c’est un carré décroissant qui opérera toute l’année pour une nouvelle conception de la fonction politique dans ses fondements. Le carré signe un virage qui peut prendre la forme d’un conflit. Est-ce que ce sera Jupiter qui voudra mettre un frein à la ploutocratie plutonienne qui privilégie la puissance par l’argent ? Est-ce que ce sera Pluton qui voudra encore renverser les institutions et les structures sur lesquelles se sont construites nos sociétés ? … La dissonance se fait entre le Capricorne (Pluton) et la Balance (Jupiter) : ce carré de 270° exige un effort pour casser une identification à un passé obsolète.

Positivement, ça peut être vécu comme une opportunité ; c’est le lâcher-prise pour apaiser la tension, qui peut se révéler être une clé ouvrant sur un espace inconnu.

Si l’on hésite et qu’on cherche un compromis ou une échappatoire, on créera un déséquilibre dans notre relationnel Balance en refusant d’obéir à l’examen de conscience lucide que nous impose Pluton. C’est notre RESPONSABILITE qui est engagée dans la transformation  indispensable à opérer.

 

Vous vous souvenez probablement de ces 7 carrés Uranus/Pluton qui nous ont obsédés pendant plusieurs années, de 2011 à 2015, et nous ont imposé une mutation totale de conscience. On doit se tourner vers de nouveaux horizons. Et c’est obligatoire.

 

Pluton dans le signe du Capricorne installe la lutte

* entre Jules César  (la toute puissance, la soif du pouvoir et leurs attributs préférés à travers un matérialisme outrancier et la recherche toujours plus grande du profit)

* et Joshua le Christ  (dans une ouverture de conscience qui veut servir le monde) :

monde socio-culturel face au monde spirituel.

Cette opposition bien rouge, qui sera là pendant les trois-quarts de l’année, indique que le conflit ira en s’intensifiant cette année, entre des gens qui ne voudront pas perdre une once de leurs privilèges, et ceux  qui préfèreront écouter la Voix du Cœur.

Libre à nous de choisir la voie préférée, Jules César ou Joshua … C’est bien le libre-arbitre de l’Astrologie qui n’est pas de la Voyance et propose toujours plusieurs directions. Mais si on choisit la mauvaise pour notre évolution, nous risquons bien de ne rencontrer que la maladie, la guerre, le retour aux dictatures, et une planète qui physiquement, ne cessera de souffrir.

 

Il faudra attendre 2018 pour voir Uranus faire une première incursion dans le signe du Taureau et donner un début de concrétisation à toutes les innovations qu’il aura voulu initialiser pendant les années de son séjour en Bélier. En faisant preuve d’obstination et en creusant sa route à la force du poignet  …. En même temps, sur la sphère internationale, ressurgiront des problèmes de territoire (Taureau)  … Israël, Moyen-Orient, Mexique, ….

 

Des trois transsaturniennes,

Neptune sera un peu plus clément avec Jupiter

Or Jupiter et Neptune sont les deux maîtres des Poissons où se trouveront Neptune et Chiron encore toute l’année.

Du fait de la rétrogradation jupitérienne, quinconces et bi-quintiles vont s’entrelacer ; en phase décroissante, pour une mise au point. Seul, un sesqui-carré se fera à la rentrée de septembre, indicateur d’une nouvelle tension sur sentiment d’injustice .

 

Uranus et Neptune vont être bientôt,

pendant deux ans, en semi-carré

Rappel de la crise profonde rencontrée notamment en France lors du précédent semi-carré croissant. Entre l’été 1845 et l’été 1847 il y avait déjà eu 5 passages. Comme ici entre l’été 2017 et l’été 2019.

On a vécu alors en France une crise agricole sévère, qui avait évolué en crise industrielle, commerciale, financière et sociale. Un chaos énorme. Et des conséquences démographiques et migratoires, puis la chute de la Monarchie de Juillet et la proclamation de la Seconde République.

 

Qu’en conclure ?

Rien au niveau de l’astrologie : on est toujours dans un carrefour, et donc dans la possibilité  de choisir sa route.

–  Par obstination ou par peur du changement, on pourra rester collé à de vielles valeurs socioculturelles ; mais ce sera le risque de mettre ou re-mettre en place des Jules César, ou des dictateurs uniquement préoccupés de leur position

–  Ou bien, du fait que l’essentiel de tous ces cycles se font en phase décroissante, on pourra mettre en place des schémas qui permettront de répondre à tous les nouveaux grands cycles qui redémarreront en 2020 :

Jupiter / Pluton et  Saturne / Pluton dans les derniers degrés du Capricorne  –  et Jupiter / Saturne sur le premier degré du Verseau

 

2017 est vraiment une Grande Année

2 + 0 + 1 + 7  =  10  qu’on peut réduire à 1

Une Année 1  … vibration forte de commencement, et de naissance. Vibration qui nous ouvre à de nouvelles rencontres, à de nouveaux projets. C’est un nouveau cycle qui nous mène jusqu’en 2025. Créativité. Initiatives personnelles. Nouvelles possibilités pour se lancer avec des objectifs novateurs. Sur les neuf années qui viennent.

Ce sera encore plus fort pour ceux qui vivront aussi personnellement une Année 1.

 

La Lune Noire sera en Sagittaire en quête de sens

Le Sagittaire est un archer. Et j’aime à le voir sur un cheval blanc. Dès qu’on est sorti de l’illusion, on voit le but. Le Sagittaire précède le Capricorne. D’après Alice Bailey, c’est déjà  le signe du silence, celui où, dans les anciens mystères, dit-elle, « le frère nouvellement admis devait rester assis en silence …. On ne peut entrer dans le règne spirituel ou gravir la montagne du Capricorne, avant que ne soit obtenue la maîtrise de la pensée. »

La Lune Noire ici, se sent habitée par une mission. Le problème, c’est que dans son for intérieur, se tapit la peur de ne pas atteindre ses objectifs ….

 

Et puis … le Nœud Nord en Vierge jusqu’au printemps,

nous proposera de développer un esprit critique et des qualités d’analyse et de discernement. Ce n’est pas pour rien que l’année commence avec Mercure rétrograde !

En mai, le Nœud Nord passera en Lion

pour un nouveau niveau élevé de philosophie, d’altruisme et d’idéalisme … à condition de mettre son ego de côté.

 

Voilà, je survole ici mon Agenda astrologique 2017.

Après les trois pages d’introduction, j’y étudie, chaque mois, les Nouvelles Lunes et Pleines Lunes qui donnent bien plus d’infos. Les cartes sont en couleurs.

Dans les dernières pages, avec la Lunaison du 18 décembre 2017, j’aborde tous les grands cycles lents qui démarrent pendant ce dernier mois de 2017 et s’étaleront sur tout 2018.  … Obligation de refonder un contrat social, non pas en mettant du sparadrap sur un ancien système, mais en repensant une nouvelle ossature  collective (Pluton en Capricorne) pour une nouvelle conscience planétaire (Neptune en Poissons)

Nous vivons une époque charnière. Et nous nous sommes incarnés pour la vivre.

Certains résistent. D’autres cherchent des boucs émissaires. Pour eux, c’est comme un rapport de force qui s’installe, qui touche les mémoires héritées de la conscience collective encore habillée des fantômes d’un vieux monde.

Mais rien n’est jamais définitif ou immuable. C’est dans les cellules de chacun d’entre nous que se forge le monde de Demain.

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  –    3 janvier 2017

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Vous pouvez consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.

 

Enfin, si vous ne l’avez pas encore, vous pouvez vous procurer l’Agenda Astrologique 2017 en prenant contact, via mon adresse mail : jacqueline.boilot@free.fr

Les frais de port pour les Pays de l’Union Européenne (sauf la France) sont vraiment minimes. Profitez-en !

 

Share