Astrologie, horoscopie et voyance

Horoscopie  et  Astrologie

L’horoscope qui s’étale généreusement sur les dernières pages des magazines, est un jeu forcément biaisé puisqu’il ne traite que du signe solaire. Comment un douzième de la population mondiale, soit environ 500 millions de personnes, vivrait-il la même journée, selon qu’il est d’un signe solaire ou d’un autre ! … Ce n’est donc qu’un tout petit bout émergé, étonnamment minuscule, de l’iceberg Astrologie. L’horoscope est en outre totalement subjectif pour le lecteur qui n’y lit que ce qu’il a envie d’y trouver, ce jour-là, en fonction de son humeur.

Pour l’astrologue en revanche, le thème natal est un outil très complexe et son interprétation relève d’un savoir-faire qui suppose en amont un travail colossal, et des études de plusieurs années. On ne peut pas faire de l’astrologie, de temps en temps, le dimanche, quand on a le temps. C’est une approche sérieuse qui, outre une grande ouverture d’esprit, du respect et de la tolérance, suppose un travail acharné et une pratique quotidienne.

Voyance et astrologie

L’amalgame se fait parfois entre les deux, alors qu’il s’agit de deux domaines totalement différents.

La voyance  se base sur l’intuition, parfois sur un don. Elle est une faculté qui permet à quelqu’un d’avoir des flashs, ou des visions sur le passé, sur le présent ou l’avenir. Elle ne s’apprend pas.

L’astrologie s’apprend. C’est un langage intellectuel qui naît d’une somme de travail considérable. Son but n’est pas de prédire mais de chercher à donner du sens à ce que l’on vit à travers le mandala (c’est-à-dire le dessin) que constitue le thème natal.

L’astrologie n’est pas de la voyance. Elle ne prédit pas l’avenir. Elle met en avant le libre arbitre de la personne et se veut avant tout écoute, accompagnement et conseil.

 

Jacqueline  –  2011

Share