8 mars 2013 : Journée de la Femme

Même si tous les jours de l’année pourraient être offerts aux dames (théorie un peu trop féministe à mon avis) … comment ne pas en parler dans cette Journée qui leur est tout spécialement dédiée (cette fois, c’est nettement plus féminin) !

 

Soleil Poissons, Mercure Poissons, Vénus Poissons, Mars Poissons, Neptune Poissons, Chiron Poissons …. Et une Lune qui passe en Verseau dans les premières heures de la journée, dans un souffle puissant de liberté  …

L’Eau et l’Air s’exaltent, rendant la journée tour à tour silencieuse et éloquente, réservée et communicante. L’anonyme s’unit à l’aérien. Mais il faut bien avouer qu’une alliance Poissons / Verseau voyage plus dans l’imagination que dans la réalité ! Une naïveté teintée d’utopie qui n’est finalement pas pour me déplaire !

Mais où en sont donc les femmes dans notre monde moderne ? … pour ne citer que quelques exemples :

 

La Tunisie organise sa Journée de la Femme habituellement le 13 août ; mais en marge de cette journée internationale du 8 mars, une grande marche sera organisée pour l’égalité entre les sexes, contre la violence qui est faite aux femmes, et la discrimination dont elles sont l’objet.

Quoi qu’il en soit, le quotidien est là-bas sous haute tension, surtout pour les femmes des quartiers populaires qui sont obligées de porter le voile pour aller travailler.

 

En Inde, on l’a vu récemment encore,  « le viol est le crime qui a le plus progressé dans le pays depuis une quarantaine d’années » affirme Ranjana Kumari, docteur en sciences politiques,  directrice d’une organisation vouée à la protection des femmes et des enfants, et qui dénonce notamment les crimes liés à la dot des jeunes filles quand les parents ne peuvent pas payer.

 

En Egypte, c’est le harcèlement sexuel qui gangrène toute la société. On en parle quand il s’agit de journalistes européennes, mais c’est une réalité dont on ne parle pas quand il s’agit des jeunes femmes du pays.

 

Au Liberia, le prix Nobel de la Paix attribué en 2011 à sa présidente (la première femme élue dans un pays africain)  et à Leymah Gbowee, une militante pacifiste, a beaucoup fait pour la paix et le droit des femmes. Mais les étudiantes protestent encore et luttent contre les agressions sexuelles subies au cours de leurs études si elles veulent réussir.

 

Au Pakistan ? …. Une pensée émue pour cette petite jeune fille de 15 ans qui ne cessait de dénoncer les atrocités commises dans son pays par certains extrémistes. Pour avoir défendu sur un blog, l’an dernier, le droit à l’éducation pour les filles, elle a été victime en octobre 2012, d’une tentative d’assassinat, dans le bus de ramassage scolaire …. Aujourd’hui, Malala se remet tout doucement dans un hôpital anglais, d’une balle tirée dans la tête.

 

Plus près de nous, en Irlande par exemple, l’IVG est encore interdite, même en cas de viol  ou d’inceste. Et même quand il s’agit de la vie-même de la future maman : je pense à la mort dramatique de cette jeune femme de 31 ans, morte foudroyée par une septicémie, parce qu’elle faisait une fausse couche non volontaire à 17 semaines … mais, a-t-on dit au jeune mari : « aucune intervention n’est possible pour délivrer la mère tant que bat le cœur du fœtus »

 

Chez nous, en France, une femme meurt, tous les deux jours et demi, sous les coups de son compagnon. Je n’ai pas actualisé ces recherches que j’avais faites il y a 5 ans pour mon recueil « Et si Demain ? … » …  Mais le nombre a probablement progressé.

La violence conjugale était alors, chez nous, la première cause de décès et d’invalidité selon les statistiques du Conseil de l’Europe : avant le cancer, avant les accidents de la route, avant la guerre.

30% seraient poignardées

30% seraient abattues par armes à feu

20% seraient étranglées

20% seraient rouées de coups jusqu’à la mort.

En Russie, 13 000 femmes seraient tuées chaque année pour la plupart par leur compagnon, alors que 14 000 russes ont été tués en dix ans, pendant la guerre d’Afghanistan.

 

Violences conjugales comme messages d’amour. On pourrait multiplier à l’infini ….

La situation est telle qu’il ne suffira pas de dédier cette journée à la Femme, pour que cessent les violences et les injustices, bien sûr. Mariages forcés, mutilations sexuelles, viols, violences conjugales, travail forcé, discriminations noirciront toujours le quotidien de certains …

Pire, il semble bien que l’année 2012 ait vu le recul des droits des femmes dans certains pays.

 

Mais nous pouvons profiter de la compassion de cet océan neptunien pour nettoyer des mémoires profondément ancrées et envoyer de l’amour. Et tant pis si j’ai l’impression de tomber d’une autre planète.

Un peu d’Ho’Oponopono ….

Je suis désolée …  je vous demande pardon …. Merci … Je vous aime …

 

Jacqueline  – ce  7   mars 2013

Share